Jean-Marie Le Pen avec le FNJ de Savoie.

Compte-rendu de David Berton, Secrétaire Départemental du FNJ de Savoie

La fédération de la Savoie a eu l’immense honneur d’accueillir Jean-Marie Le Pen le dimanche 24 février au château des comtes de Challes.

Dans ce robuste, puissant et élégant château Savoyard, preuve de la grande richesse et de la grande pluralité de la culture Française, nous étions cent soixante-dix savoyards à festoyer en compagnie de notre cher président d’honneur. Des plus jeunes aux plus anciens, nous étions tous là, pour participer à une des plus vielles de nos traditions : le banquet.

Avant le banquet, nous débutâmes par une conférence de presse où Jean-Marie Le Pen rappela la nécessité des générations présentes et à venir à se préparer au grand phénomène du XXème siècle et de ses conséquences – influant plus que gravement – sur notre XXIème siècle : l’explosion démographique. Nous sommes passés en moins d’un siècle d’un millard à sept milliard d’habitants. Il met en parallèle cette augmentation de population avec la baisse de natalité des nations Européennes et une immigration massive qui n’est principalement plus Africaine ou Maghrébine mais mondiale.

Comment qualifier notre repas ? Un repas plus que convivial ! Une fraternité, un partage, une assemblée de Français unis par un amour commun d’une même culture, d’un même système de valeurs et d’un même chef.

La suite de cette journée, continua dans une autre salle, où notre cher orateur national de quatre-vingt-quatre ans prouva que la flamme nationale bien qu’inextinguible est toujours vivace en lui. Un exemple pour notre jeunesse. C’est dans l’histoire, chez nos aïeux ou chez nos anciens que nous pouvons trouver ces repères viriles, droits, francs qui nous rendent fière de ce que nous sommes : Français !

Jean-Marie Le Pen nous a fait l’honneur de consacrer un moment personel aux militants FNJ de la Savoie. J’ai moi même eu le privilège de lui poser quelques questions pendant une entrevue filmé que nous publierons très bientôt.