Tribune libre de David Berton, Secrétaire Départemental du FNJ de Savoie, premier colistier et directeur de campagne de la liste municipale « Aix-les-Bains Bleu Marine ».

Nous pourrions parler des nombreuses contradictions et retournements de vestes de sieur Dord, mais nous allons plutôt nous attarder sur une actualité récente, une question de fond et de la solution préconisée par la majorité municipale d’Aix-les-Bains guidée par l’omnipotent et pourtant totalement absent de la ville : Dominique Dord !

Parlons de l’insécurité, parlons du projet de vidéo « surveillance » ou plutôt -excusez moi- de vidéo « protection » comme l’aime à le souligner la novlangue de la majorité municipale. C’est en effet, plus rassurant !

Aix-les-Bains, une ville en apparence épargnée… Il en est tout autre ! L’explosion de l’insécurité, le retrait de l’État, le laxisme, la paupérisation sont des effets qui touchent plus que durement notre ville ; Et les politiques de gaspillage des deniers publics de l’immaculé Dord (Monsieur est connu pour avoir des « blanchisseurs » très puissants) n’ont fait qu’aggraver la situation.

Sans compter que l’achat de la paix civile par la subvention d’emplois de « grands frères », intermédiaires qui marquent le renoncement d’appliquer la loi et de la maintenir est une preuve supplémentaire que la municipalité ne garantit plus les droits vitaux des citoyens, le premier étant la sécurité.

Dans la continuité des politiques de gaspillages, la vidéo « surveillance » arrive. Nous tenons à alerter l’opinion publique sur le danger de ce projet, pour deux raisons :

-Premièrement elle donne l’illusion de la sécurité et donne toute légitimité au pouvoir public de retirer les forces de l’ordre du terrain ; De plus, les caméras sont inefficaces.

-Deuxièmement c’est un gaspillage d’argent public,dans une période où les fonds manquent cruellement pour les projets vitaux.

Et Dominique Dord avec sa légendaire constance, nous dit dans l’hebdo des Savoie du 4 avril : « qu’il n’est pas sûr que la vidéo surveillance soit efficace pour les ports, et qu’il pense qu’elle ne règlera pas le problème des vols et des dégradations » ;

Et pourtant monsieur Dord a voté tous les amendements en faveur de la vidéo surveillance pour la ville. Dur dur de démêler les contradictions de Dord, elles foisonnent !

Un centriste mou de la dernière heure ? Ou un opportuniste sans idée ?

Nous proposons, au lieu de gaspiller la manne publique dans des projets stériles, d’employer de nouveaux policiers municipaux et de donner les ordres et le soutien pour ramener la sécurité dans notre ville. Voilà une chose simple, qui nécessite du courage et de la volonté.

Nous l’aurons !